Le Tour cycliste féminin international de l’Ardèche

Les origines de la compétition

Journaliste et organisateur de compétitions cyclistes, Jean Leulliot met en place le premier tour de France dédié aux femmes en 1955.
Cette course perdure jusqu’en 1990 avant d’évoluer. Par la suite, l’Union cycliste internationale (Uci) l’enlève de sa programmation.
De plus, le Tour de France organisant seulement le Tour de France hommes, il s’agit de sauvegarder le cyclisme féminin. En 2003, la première édition du Tour cycliste international féminin d’Ardèche (TCFIA) voit le jour.
Elle a trouvé sa place dans l’agenda de l’Uci grâce à l’association sportive du Teil. C’est aujourd’hui un événement majeur du sport féminin à l’échelle mondiale. Cette compétition se tenant à l’origine en Ardèche a vu ses étapes s’élargir aux départements attenants (Gard, Drôme, Vaucluse ou encore Lozère). Une excellente manière de diversifier à la fois les itinéraires, la beauté des paysages ainsi que les passages par des points historiques du territoire. Entre bosses, montées et nids de poules, les difficultés du parcours provoquent un enthousiasme toujours plus grand du public qui assiste à la course. Cette dernière se tient chaque année au mois de septembre.

L’édition 2021 du Tour cycliste international féminin d’Ardèche

Comme les annéesr précédentes, la 19e édition de la TCIA en 2021 se déroulera au mois de septembre en 7 étapes, pendant une semaine.
Le départ s’effectuera du département ardéchois et traversera la Drôme, le Gard, la Lozère et le Vaucluse. Bénévoles et président de l’association s’affairent pour trouver des communes étapes pour les départs et les arrivées et mettre au point un itinéraire précis et définitif.
En 2020, la première étape du parcours s’est échelonnée entre Saint-Martin-d’Ardèche et Bourg-Saint-Andeol sur environ 90 km. Ensuite, les cyclistes ont pédalé sur le plus impressionnant dénivelé positif du parcours, 3 410 mètres, de Saint-Georges-les-Bains à Font d’Urle (étape de 135,6 km). La troisième étape s’est déroulée à Avignon (113,5 km) puis le parcours sportif a continué entre Meyrueis et Mont Lozère sur 133 km, avec un beau dénivelé de 2 599 mètres.
Les cyclistes ont continué leur chemin entre le Pont du Gard et Ruoms sur 134,5 km puis entre Valréas et Rochemaure en pédalant sur presque 138 km. Enfin, la septième et dernière étape du Tour s’est étendue de Savasse à Beauchastel sur 98,6 km.
Au total, ce sont 129 coureuses issues de 24 nationalités différentes qui ont parcouru pas moins de 843,4 km en 7 jours.

Informations pratiques

Le Tour cycliste international féminin d’Ardèche se tiendra du 8 au 14 septembre 2021.
Son accès est libre et gratuit.

Veillez à respecter quelques recommandations pour votre sécurité et celle des cyclistes :

  • Restez sur le bord de la chaussée et ne traversez pas la route.
  • Surveillez vos enfants avec la plus grande attention.
  • Tenez votre animal en laisse courte ou ne venez pas avec lui au bord de la route.
  • Ne dérangez pas les participantes à la course de quelque manière que ce soit.
  • Enfin, respectez à la lettre les consignes de sécurité données par les forces de l’ordre et les organisateurs de la compétition sportive.

Mettez une casquette pour vous protéger du soleil et prévoyez dans votre sac à dos une bouteille d’eau pour vous hydrater et de quoi vous sustenter, ainsi qu’une veste et un parapluie en cas de météo capricieuse.
Vous voilà fin prêt à assister à cette course cycliste féminine unique en son genre tout en profitant de votre séjour au camping Mazet Plage en Ardèche !

Mis à jour le