Le Pont d’Arc

Comment visiter l’Ardèche Méridionale sans admirer l’emblématique et surprenant Pont d’Arc haut lieu de la préhistoire ? Que vous soyez sportif ou contemplatif, émotions garanties en toutes saisons et à toute heure de la journée dans notre camping 4 étoiles Mazet Plage devant ce site naturel à l’entrée des Gorges de l’Ardèche. Direction le Pont d’Arc, aujourd’hui lieu de rendez-vous des amoureux de nature et de culture.

Le Pont d’Arc : sa création, son histoire…

Arche naturelle de 54 mètres de haut et 60 mètres de large à quelques kilomètres au sud de Vallon-Pont-d’Arc, le Pont d’Arc est l’œuvre majestueuse de la rivière Ardèche. Ce site géologique unique au monde sculpté par l’eau dans la roche calcaire est daté de plus de 500 000 ans. Une légende ardéchoise raconte qu’il a été créé par une force toute puissante pour stopper la fuite de la femme du seigneur de Sampzon avec un pèlerin. Le mythe dit que la montagne s’est ouverte dans un grand fracas et que le courant a ramené la barque des amoureux au domaine du châtelain. L’amant a alors été transformé en diable avant de disparaître en laissant une odeur soufrée…

Le Pont d’Arc qui sublime la Combe d’Arc au paysage déjà exceptionnel appartient désormais à l’Espace Naturel Sensible du département qui recèle de nombreux sites archéologiques. Au fil des siècles, les hommes, la faune et la flore se sont intégrés à cet environnement hors du commun. Victime de son succès depuis la fin des années 60 et la création de la route des Gorges de l’Ardèche, le Pont d’Arc est protégé par l’Opération “Grand Site” depuis 2015.

Plages où se baigner sous le Pont d’Arc

Pour admirer idéalement le pont et profiter du spectacle de la nature, direction l’une des 2 plages de sable à proximité de l’arche. Faites une pause en amont et/ou en aval du site pour l’admirer sous sa face nord ou sud qui sont tout aussi sublimes. Depuis les eaux scintillantes et vivifiantes de l’Ardèche où la baignade est surveillée pendant la saison estivale vous pourrez même voir le pont encore autrement. Prenez le temps de vous détendre ou de pique-niquer en regardant la roche aux couleurs changeantes. Restez vigilant en période de pluies cévenoles car la rivière est alors en crue et ses plages inondées.

Descente du Pont d’Arc en canoë ou kayak

Quoi de mieux qu’une descente en canoë-kayak pour profiter pleinement de la beauté des lieux en y ajoutant une bonne dose d’adrénaline ? Les eaux du rapide du Charlemagne Rapide à quelques centaines de mètres en amont du Pont d’Arc et du rapide des Branches en surprendront d’ailleurs plus d’un ! Au passage sous l’arche, vous serez instantanément enveloppé par les éléments et cette nature si forte et tellement sublime qui vous laissera des souvenirs plein les yeux et le cœur. Les loueurs locaux proposent des descentes découvertes d’environ 6 km mais les plus téméraires pourront prolonger leur périple en aval sur 24 km et aller jusqu’à Saint-Martin D’Ardèche. Vous pouvez également passer sous l’arche avec d’autres embarcations mais accompagné d’un batelier expérimenté.

Le Pont d’Arc est accessible par le nord depuis Aubenas, le Teil, Montélimar ou Privas ainsi que depuis les villes du sud (Orange, Avignon, Nîmes, Vaison-la-Romaine…). Sachez que 2 parkings gratuits (hors haute saison) sont à disposition des visiteurs à quelques centaines de mètres en amont et en aval de l’arche.

Pourquoi ne pas profiter de votre passage dans le sud de l’Ardèche pour visiter d’autres lieux d’intérêt culturels et touristiques ? L’idéal est de vous installer au Camping Mazet Plage (Berrias-et-Casteljau), un espace 4 étoiles tout confort avec piscine chauffée et espace aqualudique à environ 25 km du Pont d’Arc. Château d’Aujac, Grotte Chauvet 2, jardins suspendus de Labeaume, Gorges du Chassezac, Grand Site de l’Aven d’Orgnac, Bois de Païolive, Mont Gerbier-de-Jonc… vous n’aurez que l’embarra du choix mais vos vacances en famille, entre amis ou en duo seront toujours mémorables. Réservez dès maintenant votre mobil-home ou votre emplacement dans un cadre unique en pleine nature au bord de la rivière du Chassezac.